La chanson du jour (354)

Que de souvenirs!  Genetic Control, pendant ma période punk, était de loin (avec Black Flag) mon groupe préféré.  Souvenirs d’un show, au célèbre Rising Sun.

Le Rising Sun, c’était LA place pour les shows punk. Situé près du complexe Desjardins (sur le même côté), juste au bas de la côte, la porte tout juste à côté de ce qui est devenu (et est peut-être encore) une minuscule crèmerie.  L’endroit était magique.

Les spectacles avaient lieu au 2ième étage.  Au troisième étage résidait une famille de rastas et les habitués pouvaient monter au 3ième et aller se prendre une bière directement dans le frigo (placé dans le salon!) alors qu’une bande de joyeux rastas dans un salon emboucanné d’effluves de pot et de hash écoutaient des dessins animés bin gelés!  Signe des temps, il n’y avait pas de porte qui séparait le 2ième étage de l’appartement au 3ième !!!  Tu montais et tu te servais, drette dans le salon en entrant!!!

La première fois que j’ai vu Genetic Control m’est demeurée mémorable.  J’était probablement la seule personne dans cette salle à ne pas être défoncé ou gelé ce soir-là.

J’ai cru, un instant, entendre le chanteur parler de bébé, d’amour et d’accouchement…  Vêtu d’une longue jupe, il a commencé un long discours sur l’amour…  « This is gonna be OUR baby, and we will ALL love him as our son« …  Han ?  Quoi?

Quelques secondes plus tard, moment irréel : il extirpait d’en-dessous de sa jupe une poupée ensanglantée (au ketchup) et simulait un accouchement!!  Kossé ça calvaire?  À voir les regards ahuris de tout le monde qui était gelé, j’ai compris qu’il se passait quelque chose de magique…  Tout le monde pleurait de joie, comme s’ils venaient d’assister à la naissance de leur propre fils!  Un méchant trip (ou badtrip) collectif!!!

Cet atmosphère empreinte d’amour s’est gâchée durant le premier set.  Alors que je trashais furieusement, j’me suis pété la tête sur la gueule d’un gars qui devait faire 6’5 »…  « Ouch câlisse » que j’ai dit en me retournant…  Il avait la gueule en sang, je lui avais pété les babines et 1 dent…  Le pauvre gars était tellement gelé que tout ce qu’il a trouvé à me dire c’est « recommence pu », avec un sourire dégoulinant de sang!  Ouf!  J’pensais crever quand j’ai vu sa stature et sa gueule déconfite par mon coup de tête accidentel!

À l’entracte, ce soir-là, nous avons eu droit à une scène digne des plus grands westerns…  Deux rigolos, tout de cuir vêtus, avec leur manteaux à l’effigie de groupes rock quelconques se sont fait crisser une volée…

Je suis un fan fini des westerns et je peux maintenant vous dire qu’au cinéma, quand il y a des bagarres dans le saloon et que tout le monde se fracasse des chaises en bois sur le dos, ce n’est que du cinéma…  Les 2 rockers ont probablement dû manger 30 coups de chaises en bois dans le dos sans que jamais l’un de celles-ci se casse…

Ah, que de souvenirs!

Love Rat de Genetic Control.

Love rat is something that’s always around
In every bar, in every town
Brings people together with sex on their minds
Tears them apart at the same time

Toutes leurs chansons sont disponibles ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :