La chanson du jour (655)

Je chante pour les morons de Mononc’ Serge.

Regardez-les se pâmer devant nos pets pis nos rots
Icitte on va pouvoir enfin écouler notre camelote
Car les gargouillis les plus immondes, les sonorités les plus brunes
Passent sur cette île pour du Haydn
La moindre flatulence résonne comme du Proust
Dans les coquilles vides sur lesquelles leurs cheveux poussent

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :