30 Day Music Challenge (2)

2 mars 2017

Day #2 of the challenge

A song I like with a number in the title…

 

 

Publicités

Ayn Rand

27 décembre 2014

Si vous êtes fan de Rush ou de littérature russe (ou des deux comme moi), il y a de bonnes chances que vous ayez maintes fois tenté de mettre la main sur une copie de Anthem (Hymne) de l’écrivaine Ayn Rand sans toutefois y arriver.  Cet ouvrage est carrément introuvable en version française (Hymne)!

Il existe cependant une version gratuite (en anglais) sur le web, ici.

Pour les non-initiés, cette nouvelle a inspiré les chansons 2112 (surtout) et aussi Anthem du groupe Rush.


La chanson du jour (377)

22 décembre 2014

2112 de Rush.

We’ve taken care of everything
The words you read, the songs you sing
The pictures that give pleasure to your eyes
It’s one for all and all for one
We work together, common sons
Never need to wonder how or why

Quelques particularités (parfois amusantes ou surprenantes) de cette chanson sont décrites ici.

Un ancienne version live, datée du 10 décembre 1976 au New Jersey, ici.


La chanson du jour (259)

27 août 2014

Il y a de ces accidents qui sont heureux.  Comme l’album 2112 de Rush.  L’échec lamentable de leur dernier album, Caress of Steel, ayant découragé leur maison de production, celle-ci les obligea à revenir à un format radio plus standard : des chansons de 3 à 4 minutes.  Écoeurés de se faire dire quoi faire, ils entrèrent en studio en faisant croire à tous qu’ils allaient se plier aux exigences  de l’industrie…  Résolus à tenter le tout pour le tout, ils n’en firent qu’à leur tête! Le résultat : la chanson 2112 de 21 minutes!  Le succès phénoménal de cet album allait relancer la carrière du groupe une fois pour toutes!

Un autre heureux accident.  Alors qu’il essayait de dénicher une chanson traitant du suicide, mais de façon loufoque et totalement ridicule, le directeur du film MASH, Robert Altman, demanda à Johnny Mandel de lui composer la musique et d’écrire les paroles d’une telle chanson avec comme autre exigence que le titre soit « Suicide is Painless » (un jeu de mots en référence au suicide du docteur Painless!).  Mandel ayant composé la musique mais n’arrivant toujours pas à écrire les paroles après plusieurs jours, le directeur demanda donc à son fils Mike Altman, âgé de 14 ans, d’écrire les paroles en se disant qu’à cet âge, il écrirait certainement une merde absolument naive et ridicule !  Fiston n’avait jamais écrit de paroles de chanson de sa vie, son texte serait tellement nul et avec des rimes tellement idiotes que ça serait parfait se disait-il !

Quand Mandel a lu les paroles, il a refusé d’endisquer la chanson en prétextant qu’il n’allait pas gâcher une si belle musique (la sienne) avec des paroles aussi simplistes.  Il a fini par changer d’idée, heureusement!

Pour la petite histoire, le jeune Mike Altman (14 ans, on le rappelle!) est devenu millionnaire dans le temps de le dire en récoltant ses droits d’auteur (il faut aussi dire qu’après le succès monstre du film, il y a eu la série télévisée qui a duré 11 ans!) alors que son père n’a reçu que 70000$ pour tourner le film!

Les paroles sont d’une tristesse et d’une lourdeur qui cachent le fait qu’elle ont été écrites par un adolescent de 14 ans, en à peine 10 minutes!

Il est dommage que la série télévisée ne nous ait présenté que la version instrumentale.  Cette chanson est un pur joyaux!

Suicide is Painless de Johnny Mandel et Mike Altman.

The game of life is hard to play
I’m gonna lose it anyway
The losing card I’ll someday lay
So this is all I have to say

Suicide is painless
It brings on many changes
And I can take or leave it if I please

The sword of time will pierce our skins
It doesn’t hurt when it begins
But as it works its way on in
The pain grows stronger…watch it grin